> Produits > Le thermique

Le thermique


Quelques-unes de nos réalisations

Le Solaire thermique, comment ça marche ?

 

1- Chauffe eau Solaire - CESI

 

Une couverture de 2/3 des besoins. (Jura compris!)

 

Le procédé est simple : des capteurs solaires sont installés généralement en toiture, un fluide caloporteur circule dans les capteurs récupère la chaleur du rayonnement et la conduit à un ballon d'eau sanitaire.

 

Un chauffe-eau solaire est ainsi composé des éléments principaux suivant:

• Des capteurs orientés entre -45° et +45° par rapport au Sud, surface adaptatée aux besoins

• Un ballon de stockage de capacité adaptée aux besoins  

• Un ensemble hydraulique regroupant la pompe et les oragnes de sécurités tel qu'une soupape et un vase d'expansion

• Un raccordement en cuivre à l'eau froide et l'eau chaude

• Une énergie d'appoint, intégrée ou non au ballon de stockage, permettant d'assurer le complément de production d'eau chaude.

 

La production d'eau chaude solaire est possible partout en France. L'inclinaison et l'orientation des capteurs sont des éléments essentiels dans le dimensionnement d’une installation solaire thermique, tout comme la connaissance précise du nombre d'utilisateurs. Jura Energie Solaire prendra en compte tous les paramètres pour vous proposer une solution adaptée.

 

Il est tout à fait possible d'installer un CESI dans un logement existant!

 

 

2- Chauffage Solaire et production d’eau chaude sanitaire

 

Une couvertue des besoins en chauffage jusqu'à 60%. 

 

Principe identique au chauffe eau.

 

2 systèmes différents :

• l' hydro-accumulation (le plus courant)

L'energie récupérée est stockée dans un ballon de forte capacité contenant également l'eau chaude sanitaire

Montage et fonctionnement simple

Investissement faible et efficacité moindre

 

 

• Le solaire direct

Pour le chauffage l'energie récupérée est directement transmise aux émetteurs de chaleur (radiateurs ou plancher chauffant). L'énergie est alors stockée dans la masse du bâtiment. Les températures de fonctionnement sont moindre et augmente ainsi en forte proportion le rendement global du système.

L'eau chaude est produite en parallèle et, quand à elle, toujours stockée dans un ballon sanitaire. 

 

Montage et fonctionnement simple avec une recherche constante pour favoriser le fonctionnement au soleil au dépend de l'appoint

Investissement raisonnable et très vite amorti.

C'est le système le plus efficace!

 

Pour tous ces dispositifs, l'énergie d'appoint (bois, électricité, fuel, gaz) reste nécessaire, de manière intégrée ou indépendante.

 

Des méthodes pour maîtriser les surchauffes estivales des capteurs (inclinaison ≥ 60°, boucles de décharge, ...) doivent être mises en œuvre afin d'éviter toute dégradation du matériel.

Votre conseiller Jura Energie Solaire saura prendre en compte tous les paramètres pour vous proposer une solution optimale.

 

Vos questions, nos réponses !

 

• Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI) ou d’un Système Solaire Combiné (SSC) ?

On estime la durée de vie d’un CESI ou d’un SSC à 25 ans environ, mais cette durée peut variée en fonction, des conditions et du lieu d’installation, ainsi que des facteurs climatiques parfois néfastes.

 

• Des capteurs solaires peuvent-ils être placés ailleurs que plein sud ?

L’orientation des capteurs plein sud est idéale mais n’est pas impérative : une orientation sud-ouest ou sud-est est également possible sans grande pénalisation du gain solaire. Une orientation nord, nord-est ou nord ouest est, par contre, à proscrire.

 

• Qu’elle est l’inclinaison idéale pour des capteurs solaires ?

L'inclinaison idéale est celle proche de la latitude du lieu.

Pour le SSC, pour répondre aux besoins plus importants l’hiver quand le soleil est bas, une plus forte inclinaison (autour de 60°) est conseillée pour les capteurs solaires. De plus, cela permet d’éviter les surchauffes l’été, où les besoins sont moins importants.

 

• Peut-on intégrer directement des capteurs solaires à la toiture ?

Oui, les capteurs solaires sont au choix, à superposer ou à intégrer à la toiture. C’est une option qu’il faut déterminer avec son architecte ou installateur, le plus souvent retenue lors de constructions neuves.

 

• Comment prévenir l’enneigement des capteurs ?

Il est recommandé de choisir une inclinaison optimale proche de 45° afin d’éviter que la neige demeure sur les capteurs et d’améliorer la réflexion avec le sol en hiver. Par ailleurs, la neige glisse assez bien sur le verre et certains capteurs, sans cadre et intégrés à la toiture, retiennent très peu la neige.

 

• Comment entretenir mon CESI ou mon SSC ?

Un CESI ou un SSC nécessitent très peu d’entretien, il convient simplement de nettoyer régulièrement les capteurs : nettoyage assuré le plus souvent par l’eau de pluie. Une visite de maintenance est généralement recommandée la première année et tous les 4 à 5 ans pour contrôler la qualité du fluide caloporteur.

 

• Combien de temps faut-il pour procéder à l’installation d’un équipement solaire ?

Il faut compter 3 à 4 jours en moyenne pour installer un chauffe-eau solaire individuel en maison individuelle.

 

• Je souhaite réhabiliter ma maison et y installer un CESI ou un SSC, quelle démarches dois-je faire ? Faut-il un permis de construire ?

Pour une maison existante, une déclaration de travaux pour la pose des panneaux en toiture suffit. Celle-ci est délivrée par les services municipaux. Concernant les sites classés, l’architecte des Bâtiments de France devra donner son accord à l’installation du système.

 

• Dois-je m’assurer ?

Face aux risques de grêle et d’orage, l’assurance habitation suffit si les capteurs solaires bénéficient d’avis techniques. Ceci est une condition qu’il faut vérifier par prudence avec son assureur dans les clauses de son contrat.

 

• Quelles sont les économies réalisées grâce au CESI ou au SSC ?

Dans e cas d’un CESI, 2 à 7 m² de capteurs permettent de couvrir 60% des besoins en eau chaude pour une famille, donc de réduire de moitié la facture d’énergie nécessaire à la production de cette eau.

Le SSC, lui, permet d’assurer 40 à 60 % des besoins en eau chaude et 20 à 50  % des besoins en chauffage pour une famille.

Actualités

8 Rue des Perchées
39800 POLIGNY
03.84.37.57.00
Contactez-nous par email
géolocaliser nos réalisations Géolocaliser
nos réalisations
© 2010-2017 Jura Energie Solaire • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Plan du siteMentions légales